Forest VS City
Tes pattes viennent de fouler le sol de la forêt de Cerfblanc, et tu te trouves sur le forum nommé Forest VS City, plus couramment surnommé FC ! Si ce n'est pas déjà fait, n'hésite pas à t'inscrire. Sinon, connecte-toi et viens nous dire bonjour sur la CB ! En te souhaitant une agréable journée. :P


.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC] Sam 1 Aoû - 22:05




Apogée des Cieux

« Notre plus grand mérite n’est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever à chaque fois. »


Qui suis-je ?
Noms :
Petit Ciel - Nuage des Cieux - Apogée des Cieux.
Rang :
Guerrier.
Âge
39 lunes.
Clan :
Clan des Poissons.
Sexe :
Mâle.
Origines :
Claniques, Clan de la Neige x Clan des Poissons.
Famille :
Crinière du Lion [grand-père paternel vivant] - Lac des Cygnes [grand-mère paternelle défunte] - Altruisme de l'Aigle [grand-père maternel défunt] - Florilège Astrale [grand-mère maternelle vivante] - Constellation du Serpent [père défunt] - Merveille de l'Ange [mère défunte] - Danse Céleste [sœur vivante] - Petite Berceuse [nièce vivante] - Petite Feuille [nièce vivante] - Petit Sureau [neveu vivant] - Vision d'Espérance [ex-compagne défunte] - Nuage du Lion [fils défunt] - Nuage de la Panthère [fille disparue soupçonnée comme vivante]

Physique


« Le ciel n'est en réalité qu'une simple scène de théâtre où se déroule une multitude de pièces. Certaines demandent de sombres décors arborant des teintes grisonnantes tandis que d'autres reflètent l'éclat brillant de l'astre solaire qui, en beau roi, trône au centre d'un monde azuré. Et, quoiqu'il arrive, dissimulés ou non, vagabondent toujours quelques nobles spectateurs attentifs portant de somptueux manteaux d'un blanc nuageux, veillant en silence dans les plus hauts sièges. »

Apogée des Cieux possède indéniablement le physique de son père qui semble être l'inspiration principale de son portrait. Tout d'abord, il s'agit d'un félin relativement grand qui arbore une taille idéale où il se tient sur quatre pattes à la fois fines et solides, le portant facilement sur diverses distances. Son physique est une alliance parfaite entre le clan de son père et de sa mère, il possède donc des caractéristiques que l'on retrouve chez les félins du Clan des Poissons mais aussi chez les félins du Clan de la Neige. Apogée des Cieux dispose d'une certaine prestance dans son maintient naturel où on ne le verra jamais dans une position avachie, au contraire. Sa démarche semble toujours sûre et son regard est porté au loin, ce qui laisse aussi apparaître que si l'on procédait selon le système alpha/oméga ce ne serait en tout cas pas un oméga. Sa croissance étant complètement terminée maintenant, tout comme l'entraînement qui l'a forgé, sa musculature, une fois de plus semblable à celle de son paternel, est bien développée. Ses muscles nerveux et préparés roulent avec puissance sous sa fourrure ébène, répondant à ses demandes avec l'habilité que procure l'apprentissage. L'habitude faisant, sa queue, prolongement de sa colonne vertébrale, accompagne ses mouvements dans l'axe de son corps avec fluidité et panache. En fait, une fluidité continuelle, qui cette fois lui vient de sa mère, se dégage de ses mouvements. Apogée des Cieux arbore donc cette silhouette et cette carrure masculine aux épaules bien tracées et larges, s'accompagnant d'un poitrail identique. Le pelage aux poils courts mais bien plus épais qu'on ne se l'imagine qu'il porte est, tout comme celui de Constellation du Serpent avant lui, d'une teinte de jais qui le dissimule particulièrement bien dans la nuit ce qui est en somme logique. L’abondance de son pelage est typique au Clan de la Neige à qui cette particularité était particulièrement plaisante lorsqu'il fallait affronter les climats rudes. Mais, lorsque la saison chaude est à son apogée, ce n'est pas forcément un avantage. Ce pelage ne dispose que d'une seule variante cependant discrète qui s'harmonise de plus parfaitement et qui demande donc une observation attentive. Notamment au niveau de son museau et de la ligne délimitant les contours de ses yeux, les poils sont certainement d'une nuance un ton en-dessous de celui qu'arbore principalement son pelage. La fourrure du félin semble toujours brillante et douce ce qui est le cas puisqu'il l'entretient attentivement, mais pas non plus avec excès. Disons simplement qu'il aime qu'elle soit propre et soignée, non pas négligée et complètement abandonnée, laissée entre autres aux aléas de la météorologie. Apogée des Cieux possède également un visage finement dessiné qui, une fois de plus, montre son lien indéniable avec Constellation du Serpent. Deux oreilles parées du même ton, au sommet arrondi, se dressent en-haut de son crâne en lui offrant ainsi l'ouïe fine et attentive dont les chats disposent, sens dont l'utilité n'est plus à démontrer. Viennent ensuite ses deux prunelles, dessinées cette fois d'une façon semblable au regard de sa douce mère, particularité qui accentue donc son lien avec elle. Dans ces ovales arborant aussi une forme légèrement arrondie, se trouve donc une iris qui brille d'un éclat ambré et solaire, comme si elle revêtait une belle robe à la soie dorée. Au centre, dans une zone peut-être légèrement plus foncée, se trouvent ses pupilles noires, comme si elles étaient dessinées, écrites, avec une encre de jais. Suivant l'occasion, elles se voient plus ou moins dilatées, plus ou moins contractées. Si le physique était semblable à un livre, le regard serait très certainement une couverture à l'apparence enivrante et attirante, exprimant parfois les paroles qui demeurent silencieuses. Dans les iris d'Apogée des Cieux, brille donc un éclat à la lumière la plupart du temps bienveillante, mais ce regard à la vue perçante donne cependant l'impression d'être analysé, comme s'il lisait en vous. C'est une impression intéressante. Sous ses iris, se trouve également le museau droit du félin, au bout pratiquement aquilin, où siège également une truffe d'apparence triangulaire et teintée d'un parfait ébène. L'odorat affiné dont il dispose est là aussi une indéniable qualité que l'on retrouve chez les félins et qui se relève toujours forte utile. Des deux côtés de son museau s'élancent également de fines et sensibles moustaches, relativement longues, d'un blanc contrastant avec sa truffe de jais. L'ordre dans lequel elles s'alignent est en réalité parfaitement précis, calibré, comme le démontre le point sombre de départ de chacune d'elles, points qui forment des lignes pratiquement parfaites. Ses babines dévoilent parfois le temps d'un sourire amical les deux rangées des crocs blancs et aiguisés dont il dispose, ainsi qu'une langue rapeuse d'un rose doux mais soutenu. Une fois de plus, c'est l'apprentissage et l'utilisation qui ont méticuleusement taillé ses crocs. Ces derniers s'harmonisent d'ailleurs avec ses griffes taillées de la même façon qui se dissimulent au niveau de ses pattes. Cependant, elles arborent quant à elles un ébène commun à celui de sa truffe. Il n'est absolument pas dans les habitudes d'Apogée des Cieux de se servir de ses griffes ou de ses crocs inutilement, mais lorsque le besoin est présent, il sait parfaitement s'en servir. Voilà donc à quoi ressemble le fils de Constellation du Serpent et Merveille de l'Ange, portrait presque exact de son paternel.




Caractère
★ Qualités : Patient - Altruiste - Déterminé - Juste - Diplomate - Courageux - Réfléchi.
★ Défauts : Nostalgique - Méfiant - Tendance à être solitaire - Fermé au niveau de ses émotions - Mystérieux - Soucieux - Blessé intérieurement.

« Le ciel, parfois pleurant, agonisant, étouffant, demeure toujours levé semblable à un noble amiral combattant seul, la tête haute. Dieu sait à quel point il souffre parfois, mais il demeure silencieux, essuyant les tempêtes à la façon d'un phare éternel et inébranlable qui demeure parce qu'il le faut. Pas parce qu'il le doit, pas parce qu'on le lui demande, parce qu'il le faut, parce que c'est un soldat, plus encore, c'est un général et les généraux demeurent jusqu'à la fin. Plus puissant que n'importe quel orage tentant en vain une attaque, ils essuient les larmes de ceux qui lui crient tristesse avec ses propres sanglots, douces perles pluvieuses qui effacent l'encre tacheté et dévoilent ensuite l'arc-en-ciel des nouvelles pages. »

★ Patience - Altruisme - Détermination - Justesse - Courage - Diplomatie. ★

Le caractère d'Apogée des Cieux est une alliance partielle entre celui de sa mère et de son père, ainsi bien entendu que sa propre touche qui mène principalement la danse. Le félin étant ni plus ni moins qu'un être-vivant, il dispose comme les autres de qualités et de défauts dictant son caractère. La première de ses qualités qui n'est pas des moindres et qui se révèle particulièrement appréciable est la patience. Merveille de l'Ange possédait indéniablement la même, celle qui admirait particulièrement chez elle il y a bien des lunes de cela, lorsqu'il n'était encore qu'enfance et innocence. Il est ainsi donc patient et offre cette qualité aux autres, par exemple en réitérant des explications claires et explicites avec ce même ton calme et confiant. Il sait ô combien le temps est précieux et particulièrement efficace lorsqu'il dispose lui-même du temps nécessaire afin de faire son travail convenablement. C'est pourquoi, ce temps, allié indéniable de la patience elle même, il l'offre toujours aux autres lorsque l'évènement en cours le permet, bien évidemment. Il existe parfois des moments où le temps est déjà compté et où on ne peut pas se permettre de le prendre plus qu'il ne le faut. Cependant, l'agréable patience dont dispose le félin possède également des limites et qui, bien que lointaines, n'en demeurent pas moins présentes. Apogée des Cieux est loin d'être un chat violent, quiconque franchit cette limite se verra entendre les réprimandes sèches du félin sous son regard sévère et certainement plus froid que d'habitude mais il ne vous blâmera pas non plus pour autant. C'est simplement afin que vous compreniez, et généralement, le message passe bien et la page est rapidement tournée. Mais quoiqu'il en soit, il semblerait parfois que cette patience est infinie et infime est la part de félins ayant eu l'audace de franchir cette lointaine limite marquant la fin d'un sang-froid incroyable. Là est aussi une qualité d'Apogée des Cieux dont nous reparlons, sa faculté consistant à être juste, sévère et implacable quand il le faut mais simplement quand il le faut et à une dose adaptée. Il existe cependant des situations où sa patience se fragilise, ses situations généralement peu anodines impliquant souvent des proches qui comptent énormément à ses yeux. Une autre qualité tout aussi admirable que l'est une qualité en générale est l'altruisme, dont il fait également grande preuve. Cette qualité là, ses deux parents la possédaient également et à vrai dire, elle habite certainement chacun de nous mais tandis que comme d'autres elle brille en certains, elle sommeille chez d'autres. Cette qualité appréciable s'harmonise chez lui d'une façon adroite avec les autres vertus. Apogée des Cieux se soucie donc beaucoup des autres, vestige ou non des ruines de son passé, il s'enchaîne parfois lui-même à des responsabilités auxquelles on ne le condamne pourtant pas toujours. Les autres passent avant lui, c'est comme ça à ses yeux et ça n'a pas à être autrement, l'égoïsme n'a pas de place en ce monde déjà plus bas qu'il ne le devrait. Le bien-être des autres est un souci qui l'occupe, qu'il soit poison ou remède. Il se soucie donc souvent d'abord d'eux quitte à ce qu'il passe ensuite et doive donc commettre quelques sacrifices ... Bien que sachez que malgré tout, il est particulièrement intelligent et il mesure toujours les choses. Apogée des Cieux est également un chat dont la détermination n'est pas à remettre en cause. Cette même volonté qui s'associe à une persévérance d'apparence éternelle, lui ouvrant les portes de connaissances qu'ils désirent ou l'aidant à accomplir de bien nombreux faits. La détermination est à la base de beaucoup de choses, c'est une aide indéniable, difficile d'accès et durement maîtrisable, qui s'échappe parfois mais qui permet toujours beaucoup. Il arrive souvent que comme tout le monde il doute, il hésite, il se questionne et se retrouve face à une muraille infranchissable qui le perd et le laisse désorienté. Mais s'il est une chose certaine, c'est qu'il va au bout de ce qu'il entreprend et qu'il ne baisse pas les bras en chemin. Oh bien entendu, cela lui arrive, il se dit parfois que c'est peine perdue, que ça ne sert à rien, mais souvent grâce à ceux qui l'entourent il arrive à retrouver la force d'avancer et de franchir l'obstacle. Comme nous le disions plus haut, Apogée des Cieux est également un juste possédant une très belle et utile justesse qui s'accompagne de diplomatie et d'impartialité. Encore une fois, le doute s’immisce parfois dans ses pensées, le prend, le ronge, se glisse adroitement dans ses entrailles comme un nuisible qui le fait douter de lui-même mais il finit toujours pas disparaître et se taire au moins un bon moment. Quoiqu'il en pense lui-même, c'est un félin juste qui s'adapte à la situation et sait agir en fonction de celle-ci, trouvant la sévérité implacable quand il le faut et l'ouverture d'esprit bienveillante quand le moment la requière. Au même titre qu'il ne se comporte pas de la même façon avec un jeune chaton téméraire et un chasseur conscient outrepassant parfois plus un code moral plus important que le code du guerrier. La diplomatie qu'on retrouve chez lui était également décelable chez ses deux parents, il est naturel qu'il ait appris que la puissance des mots était souvent bien au-dessus que la puissance des faibles et vulgaires coups. Lorsque cela est possible, il préfère toujours commencer par trouver une solution dans une discussion calme et neutre où lui même fait figure inébranlable. C'est également un félin calme. Il ne ressent pas le besoin de hausser le ton pour se faire entendre, lorsqu'il parle, il préfère simplement choisir des mots justes et sincères qui captent l'attention. Parce que comme on le luit disait, les mots ont un pouvoir qu'il est pratiquement impossible de prétendre avoir et contrôler de la même façon qu'eux le maîtrise et le possède. L'avant-dernière qualité que nous citerons chez-lui n'est pas infime, encore moins minime : le courage. Il en a fait et en fait si souvent preuve que s'en est presque habituel. Ce n'est pas un trouillard, il connaît la réalité, connait l'existence et la vue d'horreurs immondes, les sales comme les beaux linges du monde. Cette qualité, il l'a toujours admiré chez son père et chez sa mère, il en rêvait, il voulait être courageux lui aussi, parce que c'était également une preuve d'une puissance et d'une force inconstatable. Ce courage il l'avait déjà, il s'est développé, modelé, entraîné, manifesté à de si nombreuses reprises. Il s'est rendu compte que ce courage, avant de le rendre puissant, lui rendait avant tout une âme et un cœur qu'il espère bon. Concluons ses qualités avec le talent de réflexion qu'il possède, assez banal en soit mais tout aussi agréable et bien développé. Il n'est pas dans les habitudes d'Apogée des Cieux d'agir sans réfléchir d'abord, il privilège toujours l'ordre inverse et met souvent son intelligence au service de la perspicacité tout aussi affinée dont il dispose, ce qui donne une association particulièrement efficace. Il n'est pas du genre à se jeter inconsciemment dans la gueule béante et bien ouverte du loup, il considère qu'il a commis suffisamment d'erreurs à ce sujet et qu'il est temps que la prudence et la réflexion dominent la danse. Ces qualités là sont les principales du félin, il en possède bien d'autres, comme il possède d'autres défauts que ceux dont nous parlerons plus-bas. Sachez donc également et brièvement que, lorsqu'on gagne l'amitié d'Apogée des Cieux, on gagne également une loyauté et un dévouement éternel ... Même s'il n'offre pas toujours cette amitié facilement, contrairement au fait qu'il accorde facilement des secondes chances mais pas des troisièmes. Quant au vaste sujet qu'est l'amour, il est encore plus délicat, plus intouchable presque, mais il en va de la même quant à la loyauté et la passion amoureuse qu'il offrira lorsque ce sera le cas. J'ai l'impression d'avoir encore tellement de choses à dire concernant cette face du miroir, mais après tout, vous découvrirez également le reste par vous même. Passons maintenant à la seconde face, au-delà du masque.

★ Nostalgie - Méfiance - Tendance à la solitude - Fermement au niveau des émotions - Mystèrieux - Soucieux - Blessure interne. ★

La nostalgie. Peut-être est-elle plus fatale que la tristesse qui l'engendre, parce que contrairement à cette dernière qui dispose d'une cascade de larmes voilant la vérité, elle n'a aucune protection contre elle. La nostalgie habite Apogée des Cieux et elle compte comme un défaut n'étant pas présent à l'origine qui mais qui se développe maintenant parce que le félin connait la tristesse de la perte. Il ne sait pas vraiment s'il est heureux maintenant qu'il a retrouvé une parcelle de passé perdu redevenu présent et que son présent précédent est devenu passé à sa place ... Non, bien entendu. Il n'en est pas heureux, bien au contraire. Les pensées de cet ancien présent le rongent et l'habitent bien plus souvent qu'il ne le faudrait et il n'a que des illusions de contrôle et de maîtrise là-dessus. Généralement, elles prennent la forme du rêve ou tout du moins de cauchemar lorsqu'il se perd dans l'univers sombre de la nuit. Il faut donc croire qu'il n'y a pas d'âge pour être en proie à des visions terrifiantes qui resserrent tous les jours un peu plus l'étau qui vous emprisonne et vous étouffe. [UC]




Histoire


« Il s'arme de son pinceau aux poils fins, instrument de peinture qu'il affectionne tant. Son tabouret lui offre une assise confortable et le porte de façon à ce qu'il soit au même niveau que la toile blanche lui faisant face, n'attendant plus que la belle parure qu'elle revêtira. Il commence, lève son pinceau et caresse délicatement la toile ... Les premières nuances apparaissent, c'est le début de l'histoire. Un doux bleu, pas trop vif non plus, de beaux nuages d'un blanc digne de la neige la plus belle, l'éclat délicat de l'astre solaire sans qu'il en devienne aveuglant. Lentement, délicatement, le ciel prend forme, le ciel naît. »

C'est une histoire comme une autre, bien qu'il s'agisse d'une aventure plutôt palpitante je dois dire. Le livre en somme n'a rien qu'un autre ne possède pas, mais il n'empêche pas que comme tous les ouvrages en ce monde il soit complètement unique. Les lignes qui courent le long des pages racontent l'histoire d'un félin, on y retrace sa vie un peu à la manière d'une biographie, la vie de ce félin qui répond au nom d'Apogée des Cieux. Un grand nom, peut-être accompagnant une grande histoire ? Vous le saurez bien assez tôt et je préfère que vous vous fixiez une réponse propre à la question. Si c'est ce que vous désirez faire, je vous invite donc à demander à votre attention d'analyser ce conte. Après tout, ça ne sera pas très long, juste le temps d'une histoire, juste le temps d'une vie.

« Ses flancs se soulevaient délicatement, comme s'ils craignaient presque d'être dérangeant aux yeux de l'organe qui piaffait à un rythme soutenu sous son poitrail. Manifestant son impatience, il parcourrait l'arène dans laquelle il était retenu enfermé, bridé, de long en large comme s'il cherchait vainement une sortie qui ne viendrait pas encore, pas cette nuit, c'était impossible. Pourtant il semblait si proche du but, les acclamations galvanisantes de la foule qui suivait sa quête des yeux le lui rappelaient et maintenaient en lui cette envie folle et enivrante. Cependant, le feu se dissiperait rapidement à l'issu du combat, ce n'est pas cette nuit qu'il quitterait l'arène. Merveille de l'Ange respirait lentement, difficilement, il lui fallait reprendre rapidement son souffle mais elle savait qu'elle y arriverait maintenant qu'ils étaient là. Deux petites vies tétaient doucement le lait à la fragrance sucrée qu'elle avait, deux petites vies qui représentaient sa portée, son fils, sa fille. Cette simple présence suffisait à dessiner l'esquisse d'un sourire sous son museau et, puisant dans les forces qui lui restaient après cette épreuve, elle releva légèrement la tête afin d’apercevoir ses deux chatons. Un éclat de fierté scintilla dans ses douces iris tandis qu'elle murmurait :
- Bienvenue, Patte Céleste, Petit Ciel. »

C'était une nuit où le ciel se teintait peu à peu du splendide bleu roi qu'on lui offrait en ces jours de belle saison où le règne hivernal se dissipait complètement. Les étoiles lumineuses apparaissent peu à peu tels une multitude indénombrable de navires voguant en formant des constellations dans cet océan éternel. C'était une très belle nuit et la brise agréable qui soufflait le chuchotait délicatement aux rares félins du Clan des Poissons encore éveillés à cette heure tardive. Cependant, ses paroles se transformaient rapidement en une douce berceuse séduisante qui accompagnait tous les chats aux portes du monde des rêves. Bientôt, il ne resta plus que deux chats encore éveillés au camp. Merveille de l'Ange était allongée dans le gîte de la guérisseuse qui l'aidait dans l'incroyable et éprouvant (c'est certainement la plus dure bataille que l'on peut vivre) combat qu'elle menait, combat où elle poussait vers la vie sa portée, sa progéniture. Qu'elle était heureuse cependant, dieu sait à quel point elle était heureuse. C'est ainsi que de l'amour qu'elle partageait avec un félin nommé Constellation du Serpent, naquît un chaton et une chatonne qui portaient les noms de Petit Ciel et Patte Céleste ... Deux noms proches qui s'accorderaient merveilleusement aux deux chatons qui deviendraient particulièrement complices. Si la silhouette de Patte Céleste rappelait beaucoup celle de sa mère, Petit Ciel lui était déjà le portrait presque exact de son père. Son père ... Là était la seule ombre au tableau. La passion amoureuse que se vouaient les deux félins n'était pas autorisée, cela allait à l'encontre d'une règle établie il y a bien longtemps de cela, s'appliquant aux clans : Constellation du Serpent appartenait au Clan de la Neige et Merveille de l'Ange au Clan des Poissons. Ils s'aimaient plus qu'on ne saurait le décrire mais cela n'empêchait pas le fait qu'ils n'appartenaient pas au même clan et ne pouvait donc ainsi pas vivre aussi tranquillement que les autres. Mais, lors de leurs rencontres perpétuelles qui avaient mené à cette relation, ils étaient conscients des risques mais inconscients du pouvoir fou qu'avait l'amour. C'est ainsi que leur portée, fruit de leur union, naissait donc en cette nuit printanière. Merveille de l'Ange était une mère douce et bienveillante, aux yeux de son fille et de sa fille on ne trouvait pas meilleure reine qu'elle. Elle était aimante, maternelle, fière d'eux, assez sévère c'est vrai mais toujours juste. Ils ne connaissaient pas leur père et, à vrai dire, outre la reine qui avait gardé le silence à ce sujet en laissant les autres à des suppositions, personne ne connaissait son identité véritable et c'était préférable. Cependant, ce que tout le monde ignorait également, la reine avait décidé avec son amant que chacun garderait un chaton au sein de son propre clan lorsqu'ils serait possible d'entreprendre le voyage et c'est ce qui se produisit. Déjà, les premiers et innocents jeux de chatons s’effaçaient en même temps qu'une nouvelle histoire s'avançait à l'horizon, désormais Petit Ciel vivrait au Clan de la Neige avec son père et Patte Céleste au Clan des Poissons avec sa mère. C'était déchirant, mais c'était certainement la meilleure solution. C'est ainsi que, si tôt dans la matinée que l'aube somnolait encore, ils entreprirent tous les trois le voyage.

« - Maman, où allons-nous ?
Petit Ciel observait sa mère avec surprise et curiosité tandis qu'il avançait aux côtés de Patte Céleste qui somnolait encore un peu. Ils s'étaient levés très tôt, si tôt que tout le monde au camp dormait encore, et voilà maintenant qu'ils étaient s'avançaient hors du camp vers une destination inconnue ... Quelle histoire ça ferait à raconter aux autres ! Mais le jeune chaton était surtout intrigué, d'habitude, Merveille de l'Ange expliquait toujours les choses mais cette fois-ci elle gardait le silence et avançait à côté d'eux en regardant au loin, sauf lorsqu'elle les couvait d'un regard bienveillant et les incitait à poursuivre.
- Tu le sauras bien assez tôt, Petit Ciel. Ne t'en fais pas, tout ira bien.
Le ton de sa mère était neutre et catégorique, mais à vrai dire peut-être qu'elle même essayait de se convaincre avec ses propres mots chassant les pensées qui galopaient dans son esprit depuis quelques jours déjà. Elle savait que c'était une décision juste mais cela la peinait tout de même, même en ayant en tête qu'il était toujours possible qu'elle le revoit. Un soupir presque inaudible franchit ses lèvres et lui attira une fois de plus le regard curieux de son fils qui, cependant, garda cette fois le silence. Lui-même se demandait ce qu'il se passait, c'était étrange, assez amusant, excitant, grisant même, mais étrange et il avait le sentiment que quelque chose d'important se produisait. Patte Céleste elle, avançait l'esprit plus serein et paisible que lui, trouvant au contraire cette balade très agréable même si son rêve précédent encore une parcelle de son esprit. »

On a parfois l'impression que certains moment demeurent si inoubliables que le temps cesse sa course et s'arrête quelque part dans cet instant là. Pourtant, aussi incroyable soit-il, il continua sa route et c'est ainsi que Petit Ciel poursuivit son évolution au sein du Clan de la Neige qui devint son nouveau Clan. La première fois qu'il rencontre son père à l'issu de ce voyage matinal, il y avait quelque chose d'impressionnant chez lui qui le maintient en silence. Sa mère lui disait souvent qu'il était son portrait craché et il eut l'occasion de se rendre compte de la vérité de cette information lorsqu'ils se trouvèrent tous les deux à côté. Ce qui est étonnant, c'est que les souvenirs de cette scène sont assez dissipés, brumeux, comme si cela n'était qu'un rêve insaisissable qu'on essaye vainement de garder en mémoire. Il se souvient que sa mère et son père ont échangé quelques paroles pendant que lui et Patte Céleste se regardait, les yeux ronds de surprise devant cette situation incroyable. Puis sa mère s'était adressée à lui aussi, des larmes argentées scintillant au coin de ses douces iris qu'il garderait à jamais en mémoire. Elle s'était ensuite détournée à nouveau vers Constellation du Serpent, pressant sa truffe contre celle de son compagnon pendant que Petit Ciel et Patte Céleste discutait en silence. Elle était son tout, une partie de son âme, comme sa jumelle en un sens, sa petite sœur adorée, bien plus qu'une amie qui demeurerait inoubliable, il s'en faisait la promesse. Puis Merveille de l'Ange et Patte Céleste étaient reparties pendant que lui tournait les talons en compagnie de son père à la haute silhouette, s'avançant vers ce qui deviendrait son nouveau Clan. Là-bas, il trouva une mère adoptive, la bienveillante Perle de Sucre qui l'aimait et le considérait comme son propre fils, ayant elle même perdu sa fille. Il partagea à nouveau de longues parties de jeux avec les chatons qu'il rencontra là-bas et avec qui il se lia d'amitié. Il vécut comme n'importe quel enfant jouissant d'une innocence presque parfaite et enviable, dont on rêvait parfois encore. Au Clan de la Neige, tout le monde savait qu'il était le fils de Constellation du Serpent mais seule Perle de Sucre, amie du félin, connaissait la véritable histoire. Au début on posa quelques questions à Petit Ciel, les autres chaton s'interrogeant avec curiosité, mais cela se dissipa bien vite et au final, il était considéré exactement comme les autres, comme un chat étant né au sein même du camp. Puis, lorsqu'il fut en âge, l'heure de son baptême arriva et, sous le regard resplendissant de fierté de son père, il fut nommé Nuage des Cieux, apprenti du bon et respecté Envol de l'Aigle.

« - Nuage des Cieux ! Nuage des Cieux !
Son nouveau nom retentissait comme un écho éternel dans la clairière, joyeusement scandé en l'occasion de son baptême qui faisait désormais de lui un apprenti guerrier. Les candides jeux enfantins étaient derrière lui maintenant, et même s'il n'oublierait jamais cette agréable période il était heureux qu'un nouveau chapitre commence. Le regard rempli de fierté de Constellation du Serpent eut l'effet d'un agréable baume qui se glissait en lui à la façon du plus beau remède. Les félins du Clan de la Neige s'approchaient de lui et le félicitaient chaleureusement tandis que déjà les apprentis le rejoignaient et lui proposaient de visiter la tanière dont laquelle ils dormaient. Mais il les écoutait d'une oreille absente, son regard venait de rencontrer deux splendides iris d'un bleu digne de la plus merveilleuse glace. Qu'elle était belle, d'une silhouette fine et agile, d'une posture droite et inébranlable, d'un pelage aussi blanc que le sien était sombre. Elle n'avait rien d'une fragile plume argentée, elle était au contraire semblable à une reine, c'était une beauté intouchable d'ailleurs de ce qu'on disait d'elle, insensible aux nombreuses avances. C'était aussi une excellente future guerrière. C'était Nuage d'Espérance, la belle Nuage d’Espérance qui se tenait calmement assise face à lui. »

[en cours]




Derrière l'écran

Ton Nom / PUF :
On m'appelle Carla mais sur les forums je possède un bon nombre de surnoms, les deux principaux étant carla69 (quelle originalité frappante j'avais) ou Calypso.
Ton âge :
J'ai 16 hivers (Hivernaux, nous vaincrons tous ).
Comment as-tu découvert le forum ?
Je l'ai découvert en tombant sur la PUB sur un autre forum.
Ton avis sur le forum :
De ce que je vois déjà, je le trouve vraiment bien construit et j'aime beaucoup le design et l'organisation. Il a l'air d'être vraiment bien lancé pour devenir un très grand RPG. Par contre, concernant un point dans le formulaire : j'ai un peu de mal à décrire la famille de mon matou à cause d'un manque de place qui fait que mon texte un peu trop long se décale et modifie l'aspect général de la fiche. Du coup, je ne sais pas si c'est possible mais ça serait peut-être bien de faire en sorte que comme dans cette case, on puisse "dérouler" le texte afin d'avoir plus de place et donc la possibilité de décrire plus amplement les choses.
Règlement lu ?
Oui.
Code du Règlement :
Validé ♥️

©️ code by S.D.123


Dernière édition par Apogée des Cieux le Dim 9 Aoû - 16:31, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dame Power ★ Fofolle et aliénée.

Dame Power ★ Fofolle et aliénée.
avatar


Messages : 370
Date d'inscription : 03/07/2015


MessageSujet: Re: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC] Dim 2 Aoû - 0:43

Bienvenue ♥️
Il va te manquer une signature, le physique, l'histoire et le caractère. Je valide les codes du règlement et te laisse continuer tranquillement ta fiche.
En ce qui concerne ton rang, il faut que tu sois sûr. Un ancien n'offre pas beaucoup de possibilités de jeu, on s'en lasse rapidement et je ne voudrais pas de changement excessif ou trop rapide de personnage. Alors, réfléchit bien. De même, il faudra une raison valable car ton chat est très jeune tout de même pour rejoindre cette tanière.
Pour ce qui est de l'overflow, je l'ai donc rajouté, merci de nous l'avoir « signalé ». J'aime beaucoup le nom de ton chat. Bonne chance pour la suite



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC] Dim 2 Aoû - 10:26

Merci. ♥
Je pense pouvoir terminer ma fiche dans la journée et pour la signature j'ai pris un LDD en attendant du coup. J'avais prévu pour expliquer son rang à cet âge qu'il ait un soucis de mobilité à cause d'une blessure à la patte, un peu comme Museau Cendré en fait, mais c'est vrai que je vais attendre un peu un autre personnage pour jouer sous ce rang. Du coup je change simplement son nom en Apogée des Cieux, et si jamais je le joue jusqu'à ce qu'il arrive ancien je lui ferai prendre à nouveau Révérence des Cieux.
Merci encore, c'est gentil (:
Revenir en haut Aller en bas
Jeune Membre

Jeune Membre
avatar


Messages : 184
Date d'inscription : 30/07/2015


MessageSujet: Re: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC] Mar 4 Aoû - 17:45

Bienvenue



ξ Petit Tourbillon → Nuage des Tourbillons→ Illusion des Tourbillons ξ


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC] Mar 4 Aoû - 21:18

Bienvenue ! c:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC] Mer 5 Aoû - 10:47

Merci (:
Revenir en haut Aller en bas
Petit Nouveau

Petit Nouveau
avatar


Messages : 43
Date d'inscription : 28/07/2015


MessageSujet: Re: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC] Ven 7 Aoû - 12:05

Bienvenue à toi. ❤️
Carla tu dis ? Je crois te connaître. HB ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC] Ven 7 Aoû - 12:44

Merci aussi ! (:
Ah non, je suis désolée mais ça ne me dit rien. x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC] Ven 7 Aoû - 13:40

Bienvenue ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC]

Revenir en haut Aller en bas
Apogée des Cieux – Il existe quelque chose qui mérite tous les combats et qui vaut bien plus que toutes les victoires dénudées de sens. [UC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Dessine-moi... Quelque chose :B
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forest VS City :: Archives Gestion du Personnage-