Forest VS City
Tes pattes viennent de fouler le sol de la forêt de Cerfblanc, et tu te trouves sur le forum nommé Forest VS City, plus couramment surnommé FC ! Si ce n'est pas déjà fait, n'hésite pas à t'inscrire. Sinon, connecte-toi et viens nous dire bonjour sur la CB ! En te souhaitant une agréable journée. :P


.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

We run away in this cold world | Zola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Petit Nouveau

Petit Nouveau
avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2015


MessageSujet: We run away in this cold world | Zola Sam 8 Aoû - 14:24







We run away in this cold world
« I have no hope »
IMAGE LA

Feat Zola



Le soleil se levait à l'horizon, tâchant la forêt d'orange et de rose. Une étincelle de couleur semblait embellir ce monde souillé de sang et de larmes. L'astre semblait vouloir rendre un peu d'éclat à cette Terre si fade et laide. Pourtant, à ses yeux, rien ne pourrait jamais rendre ses couleurs à la vie, désormais sans importance, sans goût.

Mais pour bien d'autres chats, le lever de l'astre signifiait le début d'une nouvelle journée, ce renouvellement incessant et ennuyeux de levers et de couchers de soleils, que beaucoup trouvaient beaux car c'était cela la « vie », se lever, chasser, se battre, fuir, faire ses besoins, s'accoupler et dormir. Curse, elle, ne parvenait pas à comprendre ce qu'il y avait de beau dans cette succession d'actions totalement banales.
Peut-être était-elle simplement froide à l'intérieur.

Il ne lui restait qu'une chose de sa soi-disante vie, et c'étaient de pesants regrets, qui écrasaient sa conscience jour après jour, au point qu'elle se demandait parfois pourquoi elle vivait encore, tout simplement. Un être comme elle méritait un châtiment, et lâche et faible comme elle était, elle n'avait tout simplement pas la force de se relever et d'affronter sa vie comme elle était. Alors elle ne se serait sûrement pas opposé à sa punition, quelle qu'elle soit...

Elle soupira et s'assit sur le sol, se contentant d'observer le soleil levant. Curse observait beaucoup, et elle ne parlait pas. Pour certains, elle était un esprit de la forêt, une chimère qui se promenait au gré de ses humeurs, et qui disparaissait lorsqu'elle se lassait. Pour d'autres, elle était une légendaire féline lisant l'avenir dans les étoiles, se gardant bien de partager ses découvertes avec autrui.

Et pour les plus réalistes, et les plus intelligents, selon elle, Curse n'était qu'une pauvre femelle perdue qui tapait sur les nerfs des autres à cause de son mutisme et de ses airs indifférents. Oui, elle savait qu'elle avait le don d'agacer les gens, mais elle ne pouvait rien y faire. Elle n'aimait pas parler pour rien dire, et pour elle, une conversation n'était pas essentiel, donc elle pouvait s'en passer - et elle le vivait bien.
Et puis, quand elle ouvrait - trop rarement - la gueule, elle se contentait du strict minimum, et choisissait avec soin ses mots de façon à ce qu'ils soient clairs et précis, afin d'économiser une salive sans doute précieuse à l'avenir.

Oui, Curse était très avare de mots.

L'air sentait l'herbe humide mélangée aux agréables fragrances de l'été - les fruits, les proies en abondance, le ruisseau grouillant de vie non loin, ce genre de choses. Pourtant, même ces délicats parfums n'arrivaient pas à éveiller une quelconque paix dans l'esprit de la solitaire, et l'idée même de vivre lui flanquait de terribles maux d'estomac.

Elle ne se laissait pas dépérir, mais elle ne prenait pas non plus du plaisir à satisfaire ses besoins vitaux. Elle se nourrissait quand la faim menaçait de la faire flancher et dormait quand elle ne parvenait plus à tenir debout sans somnoler. Voilà à quoi sa vie se résumait, et Curse aurait été bien curieuse qu'on lui explique toute la beauté de la chose.

Tout était fade, et même l'astre du jour ne pourrait pas rendre les couleurs de sa vie perdue.
Curse vivait dans un monde bien trop froid pour être doté de nuances de rouge, de jaune et de bleu.

Un parfum domina soudain tous ceux autour d'elle. Elle l'aurait reconnu entre mille. Peut-être la seule dose de couleur dont était dotée ce monde, finalement. La seule fragrance capable d'arracher un mot, voire un regard à Curse, de la détacher ne serais-ce qu'un instant de son indifférence.

Zola.

Elle ne savait plus exactement quand ni comment elle avait rencontré le matou, mais il s'était toujours montré amical avec elle. Bien qu'il manque parfois de tact, Curse le trouvait bien courageux d'affronter cette Terre glacée et corrompue jusqu'à la moelle, tachée de sang et de larmes.

Et puis, le pauvre, il n'avait pas eu l'air d'avoir une vie facile.

Curse ne savait rien de lui, si ce n'est qu'il s'appelait Zola. Il était plus vieux qu'elle, et semblait avoir eu un passé assez difficile dont elle ne connaissait pas les détails. Après tout, elle se moquait bien que ce qu'il avait vécu, ce genre de fantaisies ne l'intéressaient pas, puisque tout lui déballer n'aurait servi strictement à rien.

Et il en allait de même pour elle. Pour Zola, elle s'appelait Curse, était plus jeune que lui, semblait avoir vécu une vie compliquée et parlait peu. Cela s'arrêtait là, mais les deux chats traînaient souvent ensemble, comme s'ils étaient attirés l'un par l'autre à cause d'un quelconque sortilège. Ils ne parlaient jamais de leur passé, et se contentaient d'être plus ou moins là l'un pour l'autre. Curse pensait pour lui, Zola riait pour elle.

Une symbiose parfaite, décidément...

Elle huma encore une fois cette senteur familière avant de se détourner, prête à rejoindre le mâle, à moins qu'il n'arrivât dès à présent. Cependant, elle préférait toujours être prudente, car sa lâcheté n'avait pas de limites. Elle préférait mille fois s'assurer que le mâle était là, auquel cas elle prendrait ses pattes à son cou.

Zola, c'est toi ?

Elle tendit l'oreille, prête à recevoir l'écho de sa voix, affûta son regard, prête à apercevoir sa silhouette et banda ses muscles, prête à fuir en cas de piège.


© Kira 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: We run away in this cold world | Zola Mar 1 Sep - 22:16

Olala, désolée pour mon retard et mon absence, j'ai tous mes RP mais je ne capte malheureusement la Freewifi () qu'un coup sur deux. Je vais essayer de les poster au plus vite, encore désolée.

UC
Revenir en haut Aller en bas
We run away in this cold world | Zola
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» This world is so cold...
» CNN: Food prices rising across the world
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forest VS City :: Archives des RP's-