Forest VS City
Tes pattes viennent de fouler le sol de la forêt de Cerfblanc, et tu te trouves sur le forum nommé Forest VS City, plus couramment surnommé FC ! Si ce n'est pas déjà fait, n'hésite pas à t'inscrire. Sinon, connecte-toi et viens nous dire bonjour sur la CB ! En te souhaitant une agréable journée. :P


.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Missing You. [PV → Panthère des Neiges]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Missing You. [PV → Panthère des Neiges] Mar 28 Juil - 23:35


MISSING YOU.
PV → Panthère des Neiges.

Attentive à tes faits et gestes alors que tu vadrouilles dans la forêt à la suite de quelques Guerriers, tu laisses ton museau vadrouiller et humer tous les parfums qui s'offrent à lui. La forêt porte tant de fragrances que tu pourrais te perdre dans cette immensité. Tu te plaisais à essayer de distinguer chacune des odeurs qui te parvenait. Là, c'était celle d'un mulot, plus loin, tu sentais la délicate effluve d'un écureuil et plus importante que tout le reste, les plantes. Elle recouvrait totalement le territoire et ton museau se perdait dans leur différent fumet, tantôt attirant, tantôt repoussant et parfois même d'une affligeante neutralité. Il te plaisait d'essayer de mettre une image sur chacun de ses fumets de végétaux, mais pour rien au monde tu désirais faire cela à temps plein en devenant Guérisseuse. Ta voix n'était pas celle-ci. Non. Toi, tu étais faite pour te balader dans les grands espaces sans craindre un assaillant ou qu'une maladie se déclare. Toi, tu pouvais subvenir seule à tes besoins et aux besoins de plusieurs félins. Toi, tu avais à charge de nourrir et de défendre les tiens, pas seulement de soigner les petits bobos des uns et des autres. Et puis, imagine-toi cinq minutes en tant que Guérisseuse. Tu t'imagines le truc ? Tu te vois trier des plantes toute la journée ? Tu te vois rendre visite tous les jours aux Anciens pour voir s'ils n'ont pas de puces ou de tiques ? Tu te vois devoir supporter les lamentations des jeunes chats lorsqu'ils ont le droit à une consultation surprise ? Ou même ! Tu te vois essayer d'aider une reine à mettre-bas ou même rabibocher un félin avec des toiles d'araignées ? Bien sûr que non ! Tu ne voulais pas de cette vie. Tu voulais une vie pleine d'aventures. Tu voulais une vie pleine de rebondissement. Tu voulais une vie dont tu serais fière. Une vie dans laquelle tu t'épanouirais et cette vie, tu ne pouvais que la trouver en suivant la voix des Guerriers.  

« Nuage de Feuilles ! Bouge-toi, on te perd. »

Rapidement, tu reprends conscience de ce qu'il se passe. Perdue dans tes rêvasseries d'avenir, tu t'es arrêté en plein milieu de la forêt et à présent, les autres sont en train de te distancer. Tu vois à peine quelques touffes de leurs fourrures au loin, avant qu'elles ne disparaissent complètement. Mi-paniqué, mi-amusé, tu laisses ton corps d'une finesse sans pareil se remettre progressivement en mouvement. Tu sais très bien que tu n'auras aucun problème à les rattraper. Un sourire se positionne sur ton visage alors que tu t'élances à pleines pattes. Tu aimes cette sensation. Sentir le vent s'engouffrer délicatement dans votre pelage, le sentir se soulever progressivement, presque flotter, à peine frôler le sol. Comme tu te l'attendais, tu rattrapes plus que rapidement la petite patrouille, juste avant qu'ils ne s'engouffrent dans le Camp à vrai dire. Tu rattrapes le dernier et le dépasse, un petit sourire malicieux aux lèvres. Il te rend un sourire honnête alors que tu le devances et atterrit dans le Camp. Après avoir été libérée de cette patrouille et exempté d'un quelconque entraînement aujourd'hui, tu prends quelques minutes pour souffler et reprendre tes esprits, allant papoter de tout et de rien avec Nuage du Papillon qui se trouvait dans la même situation que toi.  

C'est lorsque cette dernière dut partir et que tu te retrouvas seule cinq minutes à ne rien faire que tu te rendis compte que tu ne pourrais jamais rester cinq minutes de plus de ta vie sans faire quelque chose. D'un bond, tu te lèves. Rapidement, tu commences à faire ta toilette, n'ayant rien de mieux à faire. Rapidement, tu traces toutes les possibilités dans ton esprit. Tu pourrais chercher à te joindre à un entraînement. Un coup d’œil dans le Camp et tu te rends compte que tu es la seule novice à être présente. Un soupir te parcoure alors que tu imagines ce que tu pourrais faire d'autre. Patrouille frontalière ? Impossible, tu venais déjà faire celle du zénith, il n'y en aurait pas d'autre avant le crépuscule. Il ne restait donc plus qu'une possibilité : la chasse. Domaine dans lequel, sans te voiler la face, tu excellais. Ton corps avait été taillé pour cette dernière. Bien que tu semblas plutôt appartenir au Clan des Oiseaux, tu n'avais rien à envier à ces chats plus patauds, plus épais, qu'étaient la plupart des Poissons. Ton pelage avait les teintes parfaites pour se morfondre dans les endroits les plus sombres et tes membres fins et agiles trouvaient leur plaisir en mêlant silence et adresse. Ayant prit ta décision, tu abandonnas rapidement ta toilette, donnant un dernier coup de langue sur ton poitrail, avant de te diriger d'un pas dynamique vers la sortie. Aujourd'hui, tout allait pour le mieux et tu comptais bien profiter de ce moment de bonheur.

Rapidement, tu t'enfonças dans la forêt. À peine sortie du Camp que tu laissas déjà ton museau reprendre de l'activité. Cela t'avait-il manqué ? Peut-être l'espace d'un instant. Mais n'y penses plus. Vis le moment. Profites. Comme tu l'as toujours fait. Tu laisses un large sourire irradier ton visage alors que tes pas marchent dans ceux des plus grands. De ton propre chef, tu avais décidé d'aller chasser. C'est ce que l'on attendait d'un Guerrier non ? La chance semblait te sourire puisqu'un fumet frais vint te titiller les narines, te mettant immédiatement l'eau à la bouche. Tu te détendis alors que tu commençais la traque. Se rapprocher. Doucement. En silence. Un visuel. Ramper. Sans bruit. Le moindre faux pas et l'animal fuirait. L'odeur puissante de l'animal t'emplit davantage le museau. Stop. Attendre le bon moment. Là. Maintenant ! Avec une formidable détente, tu es propulsée dans les airs et retombe délicatement sur l'animal. Il est fait comme un rat. Tu laisses tes crocs trouver sa nuque et dans un craquement sourd, la vie quitte son petit corps gris. Tu envoies une silencieuse prière au Clan des Astres puis, tu reprends ton chemin, le rat dans la gueule, pour finir par prendre une pause une fois aux abords de la Rivière.
Revenir en haut Aller en bas
Dame Power ★ Fofolle et aliénée.

Dame Power ★ Fofolle et aliénée.
avatar


Messages : 370
Date d'inscription : 03/07/2015


MessageSujet: Re: Missing You. [PV → Panthère des Neiges] Mer 29 Juil - 3:04

Missing you ❥ ft. Nuage de Feuilles

I'm not a perfect person.
Prenant place au petit matin au beau milieu des nombreux guerriers déjà présents, Panthère des Neiges décida de garder pour elle ses remarques autoritaires à l'attention de deux jeunes apprentis un peu trop bruyants à son goût. Haussant le ton pour se faire entendre, la lieutenante organisait déjà les patrouilles matinales, comptant ensuite sur son précieux chef pour s'occuper de celle du zénith puisqu'elle avait envisagé prendre un peu l'air. Rares étaient les fois où elle ne prenait pas la tête d'une patrouille. Elle aimait diriger et ne s'en laissait pas. Ce n'était pas le fait d'être supérieure aux autres, mais la raison pour laquelle elle aimait cela n'en était pas loin. Ses manies autoritaires ont réussi à prouver à l' « Astre » qu'elle était tout à fait capable d'assumer ce rôle de bras-droit. Ce qu'il pouvait être sûr, c'était qu'elle ne craignait certainement pas les responsabilités. Il avait fallut qu'elle en délaisse une pour une autre, certes, mais ses petits grandissaient rapidement. Elle s'en voulait de ne pas pouvoir établir des liens aussi forts qu'entre une mère et son petit, mais son rang l'en empêchait malheureusement et elle ne pouvait faire de choix. Entre les deux, elle aurait réellement choisi ses enfants et elle ne les renieraient pas mais dans la précipitation et sans réflexion qui mène à quelque chose de concret, elle n'avait pas chercher à choisir. En effet, aujourd'hui, elle avait des remords, mais elle faisait avec.

« Panthère des Neiges ? »

La lieutenante sortit de ses pensées lorsque son meneur s'approcha d'elle. Il posa sa queue sur l'épaule de la guerrière d'un geste sain qui aspirait en toute évidence confiance. Mais Panthère des Neiges n'en avait pour personne. Néanmoins, comme c'était son souverain et que lui avait une confiance aveugle en elle, la guerrière resta neutre. Le grand matou redirigea son regard vers sa fille. Encore une fois, ses sentiments refaisait surface en raison de sa récente pensée pour ses enfants. Elle avait vu Nuage de Feuilles et Nuage du Papillon grandir jusqu'à ce qu'elle ait environ huit lunes, juste avant la mort de leur père. Ce dernier avait combattu d'étranges solitaires. Les survivants sont revenus sans corps entre les pattes, étrangement disparu. Le plus étonnant était évidemment la disparition de ce corps. Ce corps si précieux aux yeux de sa famille. Ce corps étant celui d'un père, d'un fils ou d'un compagnon. Ce corps qui n'a jamais été retrouvé. Comment veiller quelqu'un lorsqu'on ne peut aider l'âme à rejoindre le Clan des Astres ?

Un soupir s'échappa de la gueule de Panthère des Neiges quand elle vit Nuage de Feuilles sortir de la clairière. S'étirant tout en baillant, elle laissa le meneur seul et bondit en direction de la sortit du camp avec autant de souplesse que de robustesse. Dehors, l'odeur de la féline toute fraîche menait en plein dans la forêt. Suivant sa fille dans la perturber, elle l'espionnait presque en train de chasser. « En train de chasser ?! se dit-elle. » Oui, en effet, Nuage de Feuilles chassait tel un chat du Clan des Oiseaux, peut-être pour affiner sa technique, sait-on jamais. Pourtant, il semblait à la femelle aux yeux bleus que sa petite aimait beaucoup traquer ses proies plutôt que de les pêcher. Même si cela pouvait être considérer comme malsain par les membres de son clan, elle ne dit rien, la laissant chasser pour les chatons et les anciens. La prière ensuite était indispensable, ce qu'elle Nuage de Feuilles semblait faire. Cette dernière repartit avec un rat dans la gueule en direction de la rivière. La seconde la suivit jusque là bas pour finir par venir à sa rencontre en émergeant des buissons. Venant laper le lit d'eau calme, Panthère des Neiges releva la tête vers sa fille, le sourire aux lèvres.

« Tu chasses dans la forêt à présent ? »

L'esquisse d'un rictus aux lèvres et le visage distendu, la seconde était curieuse de savoir ce sue sa petite trouvait de mieux que de chasser plutôt que de pêcher. À vrai dire, l'adresse était un bon atout lorsqu'il s'agissait du poisson mais l'habilité était d'autant mieux lors des traques. La mère savait très bien nourrir son clan dans les deux cas, préférant elle aussi la chasse à la pêche. Mais qu'est-ce qui pouvait bien pousser Nuage de Feuilles à le faire ? Panthère des Neiges avait déjà pas mal de question pour elle, enfin seules. Oui, il était rare voir très rare qu'elle puisse voir l'un de ses petits seul à seul mais aujourd'hui avec l'une de ses plus douces filles, elle allait pouvoir enfin avoir une discussion concrète.

« Dis-moi, qu'est-ce qui t'a poussé à chasser plutôt que de pêcher ? »

S'asseyant en enroulant la queue autour de ses pattesx la guerrière savait qu'elle allait pouvoir avoir une conversation des plus calmes. Elle avait donc pris place en espérant que sa petite fasse de même.

©clever love.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Missing You. [PV → Panthère des Neiges] Lun 3 Aoû - 22:04


Arrivée sur les berges de l'imposante rivière, tu pus souffler un instant. Tu laissas un sourire irradier ton visage alors que tu goûtais au merveilleux son de clapotis de l'eau qui tourbillonnait dans un délicat vacarme permanent. Tu aimais ce lieu. Tu aimais son silence. Tu aimais cette sensation que l'écoulement de l'eau suivait son cours comme n'importe quelle vie. Tu aimais ressentir dans tes membres l'appel incessant de cette rivière. Elle t'invitait inlassablement à la rejoindre. Répondrais-tu à son appel ? Serais-tu à son service ? Plongerais-tu dans ce courant d'eau pour profiter de sa chaleur glaciale et de sa délicate sensation ? Tenterais-tu le diable en tentant de lutter contre le courant qui paraissait si tumultueux ? Essayerais-tu de gâcher cet agréable clapotis ? Non. Après être restée quelques secondes béate devant ce spectacle et cet appel, tu finis par déposer délicatement le rat entre tes pattes après t'être approchée de la rivière. Doucement, tu étends ton cou et tu te penches au-dessus de l'eau. Ni une, ni deux, tu plonges ta langue avec douceur dans l'onde glacée, provoquant de léger tintement que personne ne pourrait percevoir à moins d'être tout prêt. Après quelques secondes passées à laper la surface de l'eau, la présence qui semblait t'avoir suivi depuis le Camp se fit plus insistante et plus présente, si bien qu'elle finit même par apparaître devant tes yeux. À tes côtés, cette présence s'était transformé en une chatte tigrée et blanche que tu connais très bien. Un sourire aux lèvres, tu accueilles cette nouvelle venue qui te rend un sourire un peu plus sincère que le tien.

« Tu chasses dans la forêt à présent ? »

Que peux-tu répondre à cela ? N'est-ce pas le but de profiter de tel territoire ? Était-ce une préférence de ta part ? Préfères-tu traquer plutôt que de pêcher ? Tu ne le savais pas vraiment. Tu ne t'étais simplement pas posé la question. Il t'avait semblé évident d'aller chasser plutôt que de pêcher, tu avais écouté ton cœur, l'appel de la forêt plutôt que celui inaudible de la rivière. Malgré toi, tu haussas les épaules en fixant imperceptiblement cette chatte. Tu décidas de ne pas rester dans la position actuelle. Tu lapas une dernière fois la surface de l'eau qui se rida au contact de ta langue rosée. Tu finis par te redresser et reculer pour faire face à cette chatte. Cette chatte que tu connaissais bien, du moins que tu pensais connaître. Tu ne l'avais pas côtoyé souvent, pas vrai ? Oui. Tu l'excuses, on le sait. Tu prétends toi-même qu'elle avait fait le bon choix en choisissant son rang de Lieutenant plutôt que ces petits et pourtant ! Tu étais bien la première à souffrir de son absence. Lui montrer ? Non. Le montrer au reste du monde ? Non plus. Tu avais su enfouir cette douleur, l'assimiler à ton être pour qu'elle finisse par prendre la place qu'elle garderait toute sa vie. Un instant, ton regard se voila et tu te revis dans la pouponnière avec Nuage de Flamme, Nuage du Papillon et Nuage de l'Empereur lorsque vous étiez encore petits et déjà si seuls. Oui, quand tu y étais, tu étais celle qui semblait souffrir le moins. C'est vrai. Tu te plaisais à penser à autre chose et à tenter en vain de changer les idées à ta fratrie. Tu avais toujours endossé ce rôle-là à cœur. Tu cherchais à redonner le sourire à chacun en masquant ton propre malheur. Peut-être est-ce que tu cherchais simplement à te redonner le sourire à toi ? Peut-être. Mais au fond, tu savais que tu avais fait ce choix pour tes frères et sœurs comme pour toi. Tu n'étais pas si égoïste que tu le pensais.

« Dis-moi, qu'est-ce qui t'a poussé à chasser plutôt que de pêcher ? »

La chatte laissa son arrière-train descendre le long de ses pattes arrières et finit par s'asseoir. Tu la vis enrouler délicatement sa queue autour de ses pattes. Est-ce qu'elle allait réellement rester ainsi ? Se pouvait-il que Panthère des Neiges, ta mère, reste ainsi pour discuter avec l'une de ses filles ? Allait-elle enfin daigner passer un moment avec une des vies qu'elle avait pour moitié engendrée ? Malgré tout ce que tu pouvais lui reprocher, tu ne pouvais la rejeter. Les reproches que tu pouvais lui faire étaient bien inférieurs à l'envie de passer un moment avec elle. Immédiatement, un nouveau sourire s'afficha sur ta figure et tu adoptas la même position que ta mère, te plaçant face à cette dernière, le rat que tu avais chassé entre les pattes. Tu ne souhaitais pas perdre cette nourriture à laquelle ta mère semblait t'en s'intéresser. Un fragment de seconde s'était écoulé depuis qu'elle avait posée sa seconde question. La ferais-tu plus patienter connaissant déjà la réponse et sa valeur si faible ? Non. Tu tenais à profiter pleinement de ce moment. Il était temps de rattraper le temps perdu. D'une voix claire et chaleureuse, tu enchaînas, répondant du tac-au-tac.

« Rien de bien particulier, j'ai simplement eu envie de me dégourdir les pattes autrement qu'en pêchant. Je voulais surtout me rendre utile et cela m'a aussi permis de répéter mes approches à la chasse, même si les beaux jours sont là, je sais que je devrais un jour ou l'autre faire mes preuves durant la mauvaise saison et la rivière ne me sera peut-être pas d'une grande aide. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Missing You. [PV → Panthère des Neiges]

Revenir en haut Aller en bas
Missing You. [PV → Panthère des Neiges]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Missing You. [PV → Panthère des Neiges]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Silvero, voleur sous le signe de la Panthère...
» patrouille de griffe de panthère
» Le labyrinthe de la Panthère Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forest VS City :: Archives des RP's-